La vinification du rosé

Découvrir

La vinification du vin rosé

Le vin rosé, avec sa teinte délicate et son goût rafraîchissant, est devenu un incontournable des tables estivales et des moments de convivialité. Mais comment ce vin est-il fabriqué ? On vous explique cela tout de suite ! 

C’est quoi un vin rosé ? Le mythe du mélange 

Commençons par dissiper un malentendu courant : le vin rosé n'est pas un mélange de vin rouge et de vin blanc. Cette idée est souvent répandue, mais elle est fausse. En réalité, la couleur du vin rosé vient exclusivement de la peau des raisins utilisés. Pas besoin de mélanger deux vins différents ! C'est la méthode de vinification qui fait toute la différence.

 

 

Comment est fait le vin rosé: les méthodes de vinification 

Macération pelliculaire :

Imaginez que vous faites infuser du thé. Eh bien, c'est un peu pareil avec la macération pelliculaire. Il s’agit d’une des techniques les plus anciennes pour produire du rosé. Dans cette méthode, les raisins à peau rouge sont pressés et laissés à macérer avec leurs peaux pendant une courte période, généralement de quelques heures à quelques jours. Cette macération permet aux pigments contenus dans la peau des raisins de colorer légèrement le moût, donnant naissance à la teinte rosée caractéristique. Plus la durée de la macération est longue, plus la couleur du vin sera intense. 

Saignée :

Une autre méthode traditionnelle pour produire du vin rosé est la saignée, également connue sous le nom de "saignée de cuve". Dans cette technique, une partie du jus est retirée de la cuve de vin rouge avant le début de la fermentation, ce qui permet d'augmenter la concentration du moût restant et donc la densité et la richesse du vin rouge résultant. Le moût retiré, de couleur rosée, est ensuite fermenté séparément pour produire du vin rosé.

Pressurage direct :

Avec l'avènement de la technologie moderne, de nouvelles méthodes de vinification du rosé ont émergé. La vinification en pressurage direct est l'une de ces techniques. Avec cette méthode, les raisins sont pressés dès le départ, sans les laisser macérer avec leur peau. Il s’agit donc du procédé contraire à la macération pelliculaire. C'est une méthode précise pour obtenir la couleur désirée. En effet, en ajustant la pression du pressoir et la durée du pressurage, on peut obtenir un rose plus ou moins prononcé, selon nos préférences.

L'influence du terroir et du cépage 

En plus de la méthode de vinification, d'autres facteurs entrent en jeu pour créer un vin rosé unique. Premièrement, le terroir, c'est-à-dire le lieu où poussent les raisins, joue un rôle crucial. Les conditions géographiques, climatiques et géologiques influencent le caractère du vin. Un vin rosé suisse sera différent d’un vin rosé de Provence. Un terroir ensoleillé donnera souvent un vin plus doux et plus fruité, tandis qu'un terroir plus frais produira un vin plus acidulé et plus vif.

Quant au choix des cépages, il est également essentiel. Les cépages utilisés pour produire du vin rosé varient selon les régions viticoles. Chaque cépage apporte ses propres caractéristiques aromatiques et gustatives au vin final. En Valais, les vignobles en terrasses qui tapissent les coteaux ensoleillés produisent une grande variété de cépages, offrant ainsi une palette aromatique riche et nuancée dans les vins rosés de la région. Parmi les cépages les plus emblématiques utilisés dans la production des vins rosés valaisans, on retrouve :

  • Pinot Noir : Ce cépage noble, originaire de Bourgogne, s'est parfaitement adapté aux conditions climatiques du Valais. Les vins rosés issus du Pinot Noir se distinguent par leurs arômes délicats de fruits rouges et leur élégance en bouche.
  • Gamay : Originaire de la région voisine du Beaujolais en France, le Gamay est largement cultivé dans le Valais. Les vins rosés de Gamay se caractérisent par leurs arômes vifs de fruits rouges et leur fraîcheur, en faisant des vins parfaitement adaptés à la dégustation estivale.
  • Syrah et Diolinoir : Ces cépages sont également parfois utilisés pour la production de vins rosés, bien que cela soit plus rare. La Syrah apporte des arômes complexes de fruits noirs et des notes épicées, tandis que le Diolinoir ajoute de la richesse et de la profondeur au profil aromatique du vin rosé.

 

Ainsi, grâce à une sélection minutieuse des cépages et à des techniques de vinification précises, ces vins offrent une palette de saveurs uniques. Que ce soit pour accompagner un repas ou pour une simple dégustation entre amis, les vins rosés valaisans sont une valeur sûre. Leur caractère authentique et leur qualité en font des choix appréciés par les amateurs de vin du monde entier. Alors, n'hésitez pas à découvrir les trésors que le Valais a à offrir dans chaque bouteille de vin rosé, santé !

 

 

Article(s)

Continuer votre lecture

Découvrir

La Petite Arvine

31 mai 2024 2 min

Derrière ce nom tendre se profile un vin racé au caractère affirmé, sublime, fin, vif, même pointu parfois.

Lire plus

Découvrir

Les vignobles en terrasse

15 mai 2024 3 min

Sur les flancs des montagnes, les vignes poussent en escaladant les pentes abruptes, créant un spectacle à couper le souffle. Ces vignobles sont le fruit d'une longue tradition viticole, où les vignerons travaillent dur pour cultiver des raisins de qualité.

Lire plus

Découvrir

Choisir son vin selon son humeur

29 avril 2024 3 min

Notre humeur influence-t-elle le choix d’un vin ? Pas besoin d’études scientifiques pour être affirmatif. Au moment de descendre à la cave pour dégotter la bouteille du jour, nos sentiments conditionnent notre sélection.

Lire plus

Votre profil de dégustation

Choisissez quel type de vin vous plaît ou ce que vous recherchez dans un vin et découvrez quel vin valaisan est fait pour vous.

abricot, agrumes, fruits exotiques ou rouges, amande, etc.Fruité

violette, sureau, tilleul, rose, etc.Floral

faible en alcool, peu de tanninsLéger

Moyennement corsé

alcool, acidité et arômes intensesCorsé

dominé par l'acide, qui donne au vin un aspect fraisVif

Moyennement vif

sans acidité, rond, suaveTendre

sans sucre résiduelSec

Moyennement gras

moelleux, assez souple, charnuGras

Notre site utilise des cookies pour améliorer votre expérience de navigation. En continuant à utiliser ce site, vous acceptez notre utilisation des cookies conformément à notre politique de confidentialité.